La micro frange est sur tous les fronts

26 janvier · Modifié · ELLE Rédaction

Cette coiffure controversée aperçue sur la tête de Zendaya durant le défilé Schiaparelli lundi ne cesse de monter en puissance chez les stars.

Zendaya s’est imposée comme une créatrice de tendances dans le monde de la mode et de la beauté, mais sa dernière coupe de cheveux audacieuse parviendra-t-elle réellement à faire des adeptes? Les franges super courtes ne sont plus seulement l’apanage des enfants laissés sans surveillance avec des ciseaux. Elles sont peut-être sur le point de renaître, après que l’actrice a présenté des micro-bandes lors du défilé Schiaparelli à Paris lundi 22 janvier.

La jeune femme de 27 ans était superbe lorsqu’elle est arrivée au défilé dans une robe noire moulante, embellie d’un maquillage années 1990. Ses traits d’un autre monde étant encadrés d’une coupe spectaculaire.

Bien que la nouvelle coiffure de Zendaya soit probablement l’œuvre d’une (très bonne) perruque, elle n’est pas la seule célébrité à avoir affiché une baby frange ces dernières semaines. À Sundance, l’actrice Kristen Stewart a laissé derrière elle l’ère des longues couches de cheveux ondulants et embrassé une frange se situant résolument au-dessus de sa ligne de sourcils.

Julia Garner s’est également lancée dans cette tendance en décembre, dévoilant sa chevelure blonde caractéristique dans une coupe inspirée des années 1930, avec une micro frange, comme point central de son look.

Même Leighton Meester, qui s’éloigne rarement de ses longues mèches brunes classiques, s’est essayée à la micro-frange. Lors d’un événement en décembre, elle a donné à cette tendance une tournure hollywoodienne, avec un effet coiffé-décoiffée, une lèvre rouge et une robe rouge satinée.

Icône des années 1950

Bien sûr, ce n’est pas la première fois que la micro-frange se retrouve sous les feux de la rampe. Audrey Hepburn avait popularisé une version élégante de ce style dans les années 1950, et ce look est rapidement devenu la pierre angulaire de sa signature beauté.

Depuis, la popularité de ce style a fluctué, certaines célébrités l’essayant pour des occasions spéciales, sans pour autant s’engager à long terme dans la coupe.

Lors du Met Gala en 2023, par exemple, Emily Ratajkowski a complété sa robe éthérée Tory Burch avec une frange coupée à ras. Peu de temps après, cependant, ses longues mèches cérébrales avaient retrouvé leurs longueurs habituelles.

Même Kim Kardashian s’est momentanément éloignée de sa signature de bombe, en ayant récemment adopter la tendance lors d’une soirée à Los Angeles.

Que la micro-frange soit permanente ou non, il semble que les it-girls ne se soient pas encore prononcées sur la question de savoir si ce look avant-gardiste aura ce qu’il faut pour s’imposer auprès du grand public.

Autrice: Kirsty Thatcher
Cet article a été traduit en français et adapté pour la Suisse après avoir initialement été publié sur elle.com.au. Retrouvez tous les autres articles de cette édition sur le site web officiel.

Tags : people · Tendance

Cette coiffure controversée aperçue sur la tête de Zendaya durant le défilé Schiaparelli lundi ne cesse de monter en puissance chez les stars.

Zendaya s’est imposée comme une créatrice de tendances dans le monde de la mode et de la beauté, mais sa dernière coupe de cheveux audacieuse parviendra-t-elle réellement à faire des adeptes? Les franges super courtes ne sont plus seulement l’apanage des enfants laissés sans surveillance avec des ciseaux. Elles sont peut-être sur le point de renaître, après que l’actrice a présenté des micro-bandes lors du défilé Schiaparelli à Paris lundi 22 janvier.

La jeune femme de 27 ans était superbe lorsqu’elle est arrivée au défilé dans une robe noire moulante, embellie d’un maquillage années 1990. Ses traits d’un autre monde étant encadrés d’une coupe spectaculaire.

Bien que la nouvelle coiffure de Zendaya soit probablement l’œuvre d’une (très bonne) perruque, elle n’est pas la seule célébrité à avoir affiché une baby frange ces dernières semaines. À Sundance, l’actrice Kristen Stewart a laissé derrière elle l’ère des longues couches de cheveux ondulants et embrassé une frange se situant résolument au-dessus de sa ligne de sourcils.

Julia Garner s’est également lancée dans cette tendance en décembre, dévoilant sa chevelure blonde caractéristique dans une coupe inspirée des années 1930, avec une micro frange, comme point central de son look.

Même Leighton Meester, qui s’éloigne rarement de ses longues mèches brunes classiques, s’est essayée à la micro-frange. Lors d’un événement en décembre, elle a donné à cette tendance une tournure hollywoodienne, avec un effet coiffé-décoiffée, une lèvre rouge et une robe rouge satinée.

Icône des années 1950

Bien sûr, ce n’est pas la première fois que la micro-frange se retrouve sous les feux de la rampe. Audrey Hepburn avait popularisé une version élégante de ce style dans les années 1950, et ce look est rapidement devenu la pierre angulaire de sa signature beauté.

Depuis, la popularité de ce style a fluctué, certaines célébrités l’essayant pour des occasions spéciales, sans pour autant s’engager à long terme dans la coupe.

Lors du Met Gala en 2023, par exemple, Emily Ratajkowski a complété sa robe éthérée Tory Burch avec une frange coupée à ras. Peu de temps après, cependant, ses longues mèches cérébrales avaient retrouvé leurs longueurs habituelles.

Même Kim Kardashian s’est momentanément éloignée de sa signature de bombe, en ayant récemment adopter la tendance lors d’une soirée à Los Angeles.

Que la micro-frange soit permanente ou non, il semble que les it-girls ne se soient pas encore prononcées sur la question de savoir si ce look avant-gardiste aura ce qu’il faut pour s’imposer auprès du grand public.

Autrice: Kirsty Thatcher
Cet article a été traduit en français et adapté pour la Suisse après avoir initialement été publié sur elle.com.au. Retrouvez tous les autres articles de cette édition sur le site web officiel.

Tags : people · Tendance