La célèbre marque Rabanne et Art Basel s’allient pour soutenir les artistes de demain

Retenez ce nom: la Rabanne Arts Factory. Le projet de la griffe française présenté à la foire contemporaine suisse en juin vise à soutenir les créatifs digitaux émergents. Une manière de non seulement offrir une plateforme mondiale aux talents innovants, mais surtout de perpétuer l’héritage du couturier fondateur Paco Rabanne.

Du 11 au 15 juin, Art Basel a été le théâtre d’une belle initiative menée par Rabanne. En collaboration avec le média Dazed, la célèbre marque française a dévoilé au cœur de la foire d’art contemporain suisse la première édition de la Rabanne Arts Factory, un projet ambitieux destiné à promouvoir une nouvelle génération d’artistes digitaux.

A lire aussi: H&M x Rabanne fait scintiller la beauté des Seventies

Pour cette première édition, comme le rapporte Fashion network, six finalistes ont été sélectionnés parmi les étudiants de grandes écoles de design telles que Central Saint Martins à Londres, l’école Duperré à Paris et l’Istituto Marangoni de Florence, ainsi que la communauté créative de Dazed Club. Les finalistes sont Lola Moniz (France), Lorenzo Risani (Italie), Alice Bucknell (États-Unis), Buse Simon, Elizabeth O’Brien et Lucy Ellis (Royaume-Uni).

Retour aux sources

Vincent Thilloy, directeur de l’activité chez Rabanne, a souligné l’importance de ce projet dans la stratégie globale de la marque. « Depuis trois ans, nous redéfinissons notre plateforme de marque pour inclure une dimension artistique essentielle. Paco Rabanne avait une vision avant-gardiste et anti-bourgeoise, qu’il partageait généreusement. Nous souhaitons perpétuer cette tradition en soutenant les nouveaux talents. »

Dans les années 1980, Paco Rabanne offrait déjà des espaces aux artistes émergents. Nous nous inspirons de cette tradition pour offrir aujourd’hui une plateforme mondiale aux créatifs digitaux.

Julien Dossena, directeur artistique de Rabanne (Dazed)

A lire aussi: Le Neuchâtelois Raúl Pagès, lauréat d’un tout nouveau prix Louis Vuitton

La Rabanne Arts Factory ne se contente pas de récompenser les talents émergents. Elle vise également à créer une communauté dynamique et innovante. Le lauréat sera annoncé lors d’Art Basel Miami en décembre 2024, où il aura l’opportunité de présenter son travail lors de cet événement prestigieux.

Tags : Design · Mode · Photographie · Luxe · Bâle · france · Art

Retenez ce nom: la Rabanne Arts Factory. Le projet de la griffe française présenté à la foire contemporaine suisse en juin vise à soutenir les créatifs digitaux émergents. Une manière de non seulement offrir une plateforme mondiale aux talents innovants, mais surtout de perpétuer l’héritage du couturier fondateur Paco Rabanne.

Du 11 au 15 juin, Art Basel a été le théâtre d’une belle initiative menée par Rabanne. En collaboration avec le média Dazed, la célèbre marque française a dévoilé au cœur de la foire d’art contemporain suisse la première édition de la Rabanne Arts Factory, un projet ambitieux destiné à promouvoir une nouvelle génération d’artistes digitaux.

A lire aussi: H&M x Rabanne fait scintiller la beauté des Seventies

Pour cette première édition, comme le rapporte Fashion network, six finalistes ont été sélectionnés parmi les étudiants de grandes écoles de design telles que Central Saint Martins à Londres, l’école Duperré à Paris et l’Istituto Marangoni de Florence, ainsi que la communauté créative de Dazed Club. Les finalistes sont Lola Moniz (France), Lorenzo Risani (Italie), Alice Bucknell (États-Unis), Buse Simon, Elizabeth O’Brien et Lucy Ellis (Royaume-Uni).

Retour aux sources

Vincent Thilloy, directeur de l’activité chez Rabanne, a souligné l’importance de ce projet dans la stratégie globale de la marque. « Depuis trois ans, nous redéfinissons notre plateforme de marque pour inclure une dimension artistique essentielle. Paco Rabanne avait une vision avant-gardiste et anti-bourgeoise, qu’il partageait généreusement. Nous souhaitons perpétuer cette tradition en soutenant les nouveaux talents. »

Dans les années 1980, Paco Rabanne offrait déjà des espaces aux artistes émergents. Nous nous inspirons de cette tradition pour offrir aujourd’hui une plateforme mondiale aux créatifs digitaux.

Julien Dossena, directeur artistique de Rabanne (Dazed)

A lire aussi: Le Neuchâtelois Raúl Pagès, lauréat d’un tout nouveau prix Louis Vuitton

La Rabanne Arts Factory ne se contente pas de récompenser les talents émergents. Elle vise également à créer une communauté dynamique et innovante. Le lauréat sera annoncé lors d’Art Basel Miami en décembre 2024, où il aura l’opportunité de présenter son travail lors de cet événement prestigieux.

Tags : Design · Mode · Photographie · Luxe · Bâle · france · Art