Soigner ses plaies avec du lait maternel: une dermatologue suisse alerte

9 décembre 2023 · Modifié · Melissa N'Dila

La joueuse de tennis Serena Williams a dévoilé lundi sur TikTok un remède maison consistant à user de son lait maternel pour guérir de ses coups de soleil. Une experte de la Clinique Dr. Djoon, à Genève, alerte sur la pratique présentant de nombreux risques pour l’adulte et l’enfant.

Lundi 3 décembre, Serena Williams a partagé sur son compte TikTok un secret beauté selon elle infaillible. La légende du tennis, qui a accouché de sa seconde fille Adira River en août dernier, a révélé avoir versé les restes de son lait maternel dans un mouchoir afin de l’appliquer sur la peau de ses paupières inférieures. Le but: soigner ces dernières d’un coup de soleil survenu quelques heures plus tôt. Après une semaine de soin quotidien, poursuit-elle, la lésion aurait totalement disparu.

A lire aussi: Qui sont ces Suissesses qui ne veulent plus avoir d’enfants?

Cela va peut-être vous sembler vraiment bizarre, mais je dois dire qu’après une semaine d’utilisation de mon lait maternel sous mes yeux, cela a fonctionné!

Serena Williams
@serena Ok is this totally weird??? I have to say after a week of using MY breast milk under my eye – it worked! I’m dying to hear your thoughts. Be nice lol 🙈 #momsoftiktok #fyp #foryourpage #serenawilliams #life #beauty #motherhood #momhumour #moms ♬ original sound – Serenawilliams

Serena Williams a justifié son geste par le fait que la technique serait bien connue pour soigner les bébés: « Et vu que j’ai toujours du lait en plus, je me suis dit que j’allais l’essayer sur moi et voir comment cela se passerait ». Plusieurs sites internet spécialisés dans la thématique vont en effet dans ce sens. Le lait maternel contiendrait un hydratant naturel pouvant ainsi être utilisé pour soigner les petits problèmes de peau de bébé, en sortant du bain par exemple ou après le change. Il pourrait également aider à nettoyer le résidu de cordon ombilical sur le nombril.

Risque infectieux ou de septicémie

L’astuce de Serena Williams semble toutefois poser problème: « Nous déconseillons fortement, en tant que professionnel de la santé, d’utiliser le lait maternel à des fins de soins sur des plaies de types brûlures, plaies, crevasses, coupures, griffures, eczéma, acné », alerte auprès de ELLE Suisse la Docteure Charis Ziori. Selon la dermatologue officiant à la Clinique Dr. Djoon, à Genève, une telle pratique qui n’est d’ailleurs, souligne-t-elle, « ni médicalement recommandée ni courante » présente plusieurs risques:

Bien que le lait maternel contienne de nombreux facteurs immunocompétents, anti-inflammatoires et bioactifs, ainsi qu’une gamme de cellules et une flore bénéfique, il est important de rappeler qu’il n’est pas stérile. S’il est contaminé, il peut être un vecteur potentiel de transmission de bactéries pathogènes (Staphylocoque, Streptocoque), de virus (hépatites B et C, VIH, CMV, HTLV-1 et HTLV-II), de mycobactéries et de champignons et ainsi présenter un risque infectieux pour l’adulte.

Docteure Charis Ziori, dermatologue et vénérologue à la Clinique Dr. Djoon à Genève | ELLE Suisse

Pour utiliser du lait maternel à des fins de soins, il s’avère primordial de d’abord le « pasteuriser », déclare la spécialiste également vénérologue. Laquelle réfute d’autant plus les dires de la maman de 42 ans concernant les bienfaits que le lait maternel aurait sur les plaies lorsque celles-ci surviennent sur la peau des plus petits: « Les risques mentionnés plus tôt peuvent même être plus sévères chez un nouveau-né ou un prématuré (septicémie, méningite) ou un enfant à court terme, mais aussi à beaucoup plus long terme ».

Remèdes maison médicalement approuvés

Pour soigner un coup de soleil, la dermatologue suisse délivre chez ELLE plusieurs conseils. Elle recommande de rafraîchir la peau atteinte avec des linges humides. Mais attention, « la glace et les poches de froid sont à proscrire, car ils peuvent retarder la guérison ». Il convient ensuite d’appliquer des produits après-soleil. « Si vous n’en avez pas, vous pouvez soulager les coups de soleil avec des remèdes maison « tels que l’aloe vera qui présente un effet anti-inflammatoire, rafraîchissant et hydratant tout en soulageant les démangeaisons et aidant à la régénération cutanée. Mais aussi les rondelles de concombre, les sachets de thé noir et de camomille ou encore l’huile de millepertuis. Cette dernière soulage la douleur, régénère la peau, et a une action antibactérienne. »

A lire aussi: Un nouveau dispositif détecterait les IST sans aller chez le gynécologue

A noter cependant que les soins commencent avant même de s’exposer au soleil, insiste la Docteure Ziori: « Il est essentiel de prendre des précautions pour éviter les coups de soleil en premier lieu, en buvant beaucoup d’eau, en utilisant un écran solaire approprié, en portant des vêtements de protection, un chapeau et des lunettes de soleil. Il faut également limiter l’exposition au soleil pendant les heures les plus chaudes de la journée. »

Tags : dermatologie · people · maternité

La joueuse de tennis Serena Williams a dévoilé lundi sur TikTok un remède maison consistant à user de son lait maternel pour guérir de ses coups de soleil. Une experte de la Clinique Dr. Djoon, à Genève, alerte sur la pratique présentant de nombreux risques pour l’adulte et l’enfant.

Lundi 3 décembre, Serena Williams a partagé sur son compte TikTok un secret beauté selon elle infaillible. La légende du tennis, qui a accouché de sa seconde fille Adira River en août dernier, a révélé avoir versé les restes de son lait maternel dans un mouchoir afin de l’appliquer sur la peau de ses paupières inférieures. Le but: soigner ces dernières d’un coup de soleil survenu quelques heures plus tôt. Après une semaine de soin quotidien, poursuit-elle, la lésion aurait totalement disparu.

A lire aussi: Qui sont ces Suissesses qui ne veulent plus avoir d’enfants?

Cela va peut-être vous sembler vraiment bizarre, mais je dois dire qu’après une semaine d’utilisation de mon lait maternel sous mes yeux, cela a fonctionné!

Serena Williams
@serena Ok is this totally weird??? I have to say after a week of using MY breast milk under my eye – it worked! I’m dying to hear your thoughts. Be nice lol 🙈 #momsoftiktok #fyp #foryourpage #serenawilliams #life #beauty #motherhood #momhumour #moms ♬ original sound – Serenawilliams

Serena Williams a justifié son geste par le fait que la technique serait bien connue pour soigner les bébés: « Et vu que j’ai toujours du lait en plus, je me suis dit que j’allais l’essayer sur moi et voir comment cela se passerait ». Plusieurs sites internet spécialisés dans la thématique vont en effet dans ce sens. Le lait maternel contiendrait un hydratant naturel pouvant ainsi être utilisé pour soigner les petits problèmes de peau de bébé, en sortant du bain par exemple ou après le change. Il pourrait également aider à nettoyer le résidu de cordon ombilical sur le nombril.

Risque infectieux ou de septicémie

L’astuce de Serena Williams semble toutefois poser problème: « Nous déconseillons fortement, en tant que professionnel de la santé, d’utiliser le lait maternel à des fins de soins sur des plaies de types brûlures, plaies, crevasses, coupures, griffures, eczéma, acné », alerte auprès de ELLE Suisse la Docteure Charis Ziori. Selon la dermatologue officiant à la Clinique Dr. Djoon, à Genève, une telle pratique qui n’est d’ailleurs, souligne-t-elle, « ni médicalement recommandée ni courante » présente plusieurs risques:

Bien que le lait maternel contienne de nombreux facteurs immunocompétents, anti-inflammatoires et bioactifs, ainsi qu’une gamme de cellules et une flore bénéfique, il est important de rappeler qu’il n’est pas stérile. S’il est contaminé, il peut être un vecteur potentiel de transmission de bactéries pathogènes (Staphylocoque, Streptocoque), de virus (hépatites B et C, VIH, CMV, HTLV-1 et HTLV-II), de mycobactéries et de champignons et ainsi présenter un risque infectieux pour l’adulte.

Docteure Charis Ziori, dermatologue et vénérologue à la Clinique Dr. Djoon à Genève | ELLE Suisse

Pour utiliser du lait maternel à des fins de soins, il s’avère primordial de d’abord le « pasteuriser », déclare la spécialiste également vénérologue. Laquelle réfute d’autant plus les dires de la maman de 42 ans concernant les bienfaits que le lait maternel aurait sur les plaies lorsque celles-ci surviennent sur la peau des plus petits: « Les risques mentionnés plus tôt peuvent même être plus sévères chez un nouveau-né ou un prématuré (septicémie, méningite) ou un enfant à court terme, mais aussi à beaucoup plus long terme ».

Remèdes maison médicalement approuvés

Pour soigner un coup de soleil, la dermatologue suisse délivre chez ELLE plusieurs conseils. Elle recommande de rafraîchir la peau atteinte avec des linges humides. Mais attention, « la glace et les poches de froid sont à proscrire, car ils peuvent retarder la guérison ». Il convient ensuite d’appliquer des produits après-soleil. « Si vous n’en avez pas, vous pouvez soulager les coups de soleil avec des remèdes maison « tels que l’aloe vera qui présente un effet anti-inflammatoire, rafraîchissant et hydratant tout en soulageant les démangeaisons et aidant à la régénération cutanée. Mais aussi les rondelles de concombre, les sachets de thé noir et de camomille ou encore l’huile de millepertuis. Cette dernière soulage la douleur, régénère la peau, et a une action antibactérienne. »

A lire aussi: Un nouveau dispositif détecterait les IST sans aller chez le gynécologue

A noter cependant que les soins commencent avant même de s’exposer au soleil, insiste la Docteure Ziori: « Il est essentiel de prendre des précautions pour éviter les coups de soleil en premier lieu, en buvant beaucoup d’eau, en utilisant un écran solaire approprié, en portant des vêtements de protection, un chapeau et des lunettes de soleil. Il faut également limiter l’exposition au soleil pendant les heures les plus chaudes de la journée. »

Tags : dermatologie · people · maternité