Le couturier suisse Kevin Germanier marque l’histoire de LVMH

4 janvier · Modifié · Melissa N'Dila

Jeudi 14 décembre, le Valaisan de 31 ans est devenu le premier directeur artistique de l’histoire à présenter un défilé 100% upcyclé à partir des invendus des Maisons de LVMH. Un tournant pour sa marque qui n’a que cinq ans, mais également pour le célèbre groupe de luxe qui confirme ses ambitions pro-écologiques.

L’émotion était à son comble pour Kevin Germanier il y a quelques semaines. Jeudi 14 décembre 2023, le créateur valaisan est en effet devenu le premier directeur artistique de l’histoire à présenter un défilé entièrement conçu à partir d’invendus recyclés des grandes Maisons du groupe LVMH. Sur les réseaux sociaux, ce dernier a partagé la nouvelle en remerciant notamment Antoine Arnault, fils de l’actionnaire majoritaire du célèbre groupe de luxe, qui lui a remis sur scène ce prix d’exception.

J’aimerais sincèrement remercier Antoine Arnault, Hélène et mon mentor de toujours Alexandre Capelli de m’avoir fait confiance dans ce projet… Je me réjouis d’être en 2024

Kevin Germanier, directeur artistique de Germanier

C’est lors du programme « Life 360 Summit » que Kevin Germanier a donc fait sensation. Le couturier spécialisé dans l’upcycling y était présent afin de dévoiler son tout dernier défilé de l’année 2023. Les vêtements y avaient été upcyclés à l’aide de matériaux invendus de nombreuses Maison de luxe ainsi que Nona Source et WeTurn.

A lire aussi: A la Fashion Week de Paris, la flamboyance signée Germanier (vidéo)

Impact sur la biodiversité

Depuis sa fondation en 2018, la griffe valaisanne sublime en effet la mode écoresponsable en récupérant des matériaux ou des produits inutilisés dans l’optique de les transformer en produits de qualité ou d’utilité supérieure. Comprenez donc que l’upcycling est une sorte de recyclage « par le haut ».

La consécration du Suisse a permis dans le même temps à LVMH, leader mondial de l’industrie du luxe, d’asseoir davantage son engagement écologique au cœur du paysage Haute couture. Dans un récent communiqué, ce dernier affirmait en effet vouloir réduire « non seulement les émissions du scope 3 qui représentent 95% du bilan carbone du groupe, mais aussi l’impact sur l’eau et la biodiversité »

A lire aussi: Dates, défilés, villes: le guide ultime pour ne rater aucune Fashion Week en 2024

Si le jeune trentenaire a ainsi clôt son année d’une main de maître, il semble que sa bonne étoile a continué de briller aux premiers jours de 2024. Mardi 2 janvier, comme l’a appris Fashion Network, Les Galeries Lafayettes ont annoncé prochainement ouvrir un nouvel espace dédié aux jeunes créateurs de mode durable et circulaire. Parmi eux se compte à ce jour un seul nom helvétique: celui de Germanier.

Tags : Luxe · haute couture · valais

Jeudi 14 décembre, le Valaisan de 31 ans est devenu le premier directeur artistique de l’histoire à présenter un défilé 100% upcyclé à partir des invendus des Maisons de LVMH. Un tournant pour sa marque qui n’a que cinq ans, mais également pour le célèbre groupe de luxe qui confirme ses ambitions pro-écologiques.

L’émotion était à son comble pour Kevin Germanier il y a quelques semaines. Jeudi 14 décembre 2023, le créateur valaisan est en effet devenu le premier directeur artistique de l’histoire à présenter un défilé entièrement conçu à partir d’invendus recyclés des grandes Maisons du groupe LVMH. Sur les réseaux sociaux, ce dernier a partagé la nouvelle en remerciant notamment Antoine Arnault, fils de l’actionnaire majoritaire du célèbre groupe de luxe, qui lui a remis sur scène ce prix d’exception.

J’aimerais sincèrement remercier Antoine Arnault, Hélène et mon mentor de toujours Alexandre Capelli de m’avoir fait confiance dans ce projet… Je me réjouis d’être en 2024

Kevin Germanier, directeur artistique de Germanier

C’est lors du programme « Life 360 Summit » que Kevin Germanier a donc fait sensation. Le couturier spécialisé dans l’upcycling y était présent afin de dévoiler son tout dernier défilé de l’année 2023. Les vêtements y avaient été upcyclés à l’aide de matériaux invendus de nombreuses Maison de luxe ainsi que Nona Source et WeTurn.

A lire aussi: A la Fashion Week de Paris, la flamboyance signée Germanier (vidéo)

Impact sur la biodiversité

Depuis sa fondation en 2018, la griffe valaisanne sublime en effet la mode écoresponsable en récupérant des matériaux ou des produits inutilisés dans l’optique de les transformer en produits de qualité ou d’utilité supérieure. Comprenez donc que l’upcycling est une sorte de recyclage « par le haut ».

La consécration du Suisse a permis dans le même temps à LVMH, leader mondial de l’industrie du luxe, d’asseoir davantage son engagement écologique au cœur du paysage Haute couture. Dans un récent communiqué, ce dernier affirmait en effet vouloir réduire « non seulement les émissions du scope 3 qui représentent 95% du bilan carbone du groupe, mais aussi l’impact sur l’eau et la biodiversité »

A lire aussi: Dates, défilés, villes: le guide ultime pour ne rater aucune Fashion Week en 2024

Si le jeune trentenaire a ainsi clôt son année d’une main de maître, il semble que sa bonne étoile a continué de briller aux premiers jours de 2024. Mardi 2 janvier, comme l’a appris Fashion Network, Les Galeries Lafayettes ont annoncé prochainement ouvrir un nouvel espace dédié aux jeunes créateurs de mode durable et circulaire. Parmi eux se compte à ce jour un seul nom helvétique: celui de Germanier.

Tags : Luxe · haute couture · valais