Pourquoi de plus en plus de femmes noires utilisent de l’autobronzant

11 juillet · Modifié · ELLE Rédaction

Pendant des années, la société a pensé que ce produit estival n’apportait aucune valeur ajoutée à la routine beauté des peaux foncées. Elle avait tort.

Les idées reçues sur la peau noire et l’exposition au soleil sont profondément enracinées dans notre société. Pendant longtemps, beaucoup ont cru que la mélanine dispensait de l’usage de crème solaire et que les produits de bronzage sans soleil, comme les sprays et les autobronzants, étaient inutiles aux routine beauté des personnes à la couleur foncée. Sauf que ces croyances se sont avérées être des contrevérités.

A lire aussi: L’histoire derrière le bronzage devenu un symbole de statut social

En tant que femme noire, je peux témoigner personnellement de mon amour pour le bronzage par pulvérisation (oui, vous avez bien lu). Ma première expérience s’est déroulée à l’aide d’Alexandra DiMarchi, une artiste de bronzage de renommée, dont la clientèle comprend des célébrités telles que Jordyn Woods et de nombreuses autres personnalités noires. Ce qui démontre non seulement l’intérêt des femmes noires pour ce traitement, mais aussi sa forte demande. Lorsque Alexandra m’a alors proposé ce traitement, ma réaction initiale a été teintée de scepticisme. Je me suis demandée: « Est-ce que les filles noires font ça? » et « Sais-tu comment le faire pour les filles noires ? » J’ai rapidement découvert que la réponse à ces deux questions était un « oui » sans équivoque.

« De nombreuses clientes noires se tournent vers les autobronzants pour unifier leur teint, sublimer leur éclat et obtenir un teint resplendissant de santé », affirme l’experte en bronzage. « Sur les peaux plus foncées, les décolorations peuvent être plus visibles en raison du contraste, ce qui rend l’uniformisation du teint essentielle. »

Elle souligne également qu’avec une conscience accrue des risques liés à l’exposition solaire, les femmes noires sont tout aussi attentives à protéger leur peau des dommages causés par le soleil. « Même si les coups de soleil sont moins apparents sur les peaux foncées, ils n’en restent pas moins nocifs », précise-t-elle. « Ainsi, la protection solaire demeure une priorité, tout comme l’utilisation d’autobronzants pour améliorer l’apparence esthétique. »

De nombreuses clientes noires se tournent vers les autobronzants pour unifier leur teint, sublimer leur éclat et obtenir un teint resplendissant de santé.

Alexandra DiMarchi, artiste de bronzage

Mais vivant à Los Angeles alors que je réside à New York, il m’a été difficile de suivre les traitements recommandés par Alexandra DiMarchi. Cette dernière m’a néanmoins rassurée en m’expliquant qu’un autobronzant à domicile pouvait offrir des résultats comparables. Elle m’a notamment suggéré le Tan-Luxe en teinte moyennement foncée, qui a conféré à ma peau une luminosité inédite. « Les autobronzants contiennent du DHA (dihydroxyacétone) », explique-t-elle. « Le DHA réagit avec les acides aminés et les protéines de votre peau, produisant un effet bronzant. » À l’instar des nuances de fond de teint ou de teinture capillaire, une gamme variée de teintes est disponible pour les peaux noires. « Cette diversité permet de choisir le produit le mieux adapté à votre teint, garantissant un résultat plus naturel et personnalisé. »

Pratique difficilement acceptée

Si les femmes noires utilisant des autobronzants ne sont pas rares, cette pratique n’est pas encore largement acceptée:

La première fois que j’ai publié une vidéo à ce sujet, beaucoup ont réagi en disant que je voulais être blanche, que j’étais déjà trop noire, ou que je devais laisser ma peau tranquille.

Beyonce Janvier, influenceuse Tiktok

Les vidéos sur TikTok de l’influenceuse Beyonce Janvier, où elle parle régulièrement de l’autobronzage, sont devenues une référence pour les femmes noires intéressées par cette méthode. « Certains m’ont également dit que c’était inutile, car je pouvais simplement aller au soleil pour bronzer. Mais dans ma vidéo la plus récente, j’ai remarqué que beaucoup étaient plus curieux et voulaient essayer. » Comme moi, Beyonce Janvier apprécie l’éclat que procure l’autobronzant, surtout en été, lorsqu’elle expose davantage de peau et sort plus souvent. « J’ai vraiment l’impression que ma peau brille davantage quand elle est plus foncée », dit-elle. « Cela aide à uniformiser mon teint, et j’adore le rendu. »

A noter que, bien que l’autobronzant améliore l’apparence de la peau, il ne remplace pas une protection adéquate. « Ils ne sont pas nocifs, mais ils ne sont pas non plus bénéfiques », précise le Dr Mona Gohara, dermatologue certifiée et membre du comité consultatif beauté de ELLE. « Ils n’offrent aucune protection contre les rayons UV et peuvent être dangereux s’ils sont utilisés sans écran solaire. Sans protection, la peau reste vulnérable aux rayons UV nocifs, augmentant le risque de cancer de la peau et de signes de vieillissement prématuré. Rappelons que 90 % des cancers de la peau et des signes visibles de vieillissement sont dus à une exposition non protégée aux rayons UV.

Autrice: Blake Newby
Cet article a été traduit en français et adapté pour la Suisse après avoir initialement été publié sur elle.com. Retrouvez tous les autres articles de cette édition sur le site web officiel.

Tags : été · femmes

Pendant des années, la société a pensé que ce produit estival n’apportait aucune valeur ajoutée à la routine beauté des peaux foncées. Elle avait tort.

Les idées reçues sur la peau noire et l’exposition au soleil sont profondément enracinées dans notre société. Pendant longtemps, beaucoup ont cru que la mélanine dispensait de l’usage de crème solaire et que les produits de bronzage sans soleil, comme les sprays et les autobronzants, étaient inutiles aux routine beauté des personnes à la couleur foncée. Sauf que ces croyances se sont avérées être des contrevérités.

A lire aussi: L’histoire derrière le bronzage devenu un symbole de statut social

En tant que femme noire, je peux témoigner personnellement de mon amour pour le bronzage par pulvérisation (oui, vous avez bien lu). Ma première expérience s’est déroulée à l’aide d’Alexandra DiMarchi, une artiste de bronzage de renommée, dont la clientèle comprend des célébrités telles que Jordyn Woods et de nombreuses autres personnalités noires. Ce qui démontre non seulement l’intérêt des femmes noires pour ce traitement, mais aussi sa forte demande. Lorsque Alexandra m’a alors proposé ce traitement, ma réaction initiale a été teintée de scepticisme. Je me suis demandée: « Est-ce que les filles noires font ça? » et « Sais-tu comment le faire pour les filles noires ? » J’ai rapidement découvert que la réponse à ces deux questions était un « oui » sans équivoque.

« De nombreuses clientes noires se tournent vers les autobronzants pour unifier leur teint, sublimer leur éclat et obtenir un teint resplendissant de santé », affirme l’experte en bronzage. « Sur les peaux plus foncées, les décolorations peuvent être plus visibles en raison du contraste, ce qui rend l’uniformisation du teint essentielle. »

Elle souligne également qu’avec une conscience accrue des risques liés à l’exposition solaire, les femmes noires sont tout aussi attentives à protéger leur peau des dommages causés par le soleil. « Même si les coups de soleil sont moins apparents sur les peaux foncées, ils n’en restent pas moins nocifs », précise-t-elle. « Ainsi, la protection solaire demeure une priorité, tout comme l’utilisation d’autobronzants pour améliorer l’apparence esthétique. »

De nombreuses clientes noires se tournent vers les autobronzants pour unifier leur teint, sublimer leur éclat et obtenir un teint resplendissant de santé.

Alexandra DiMarchi, artiste de bronzage

Mais vivant à Los Angeles alors que je réside à New York, il m’a été difficile de suivre les traitements recommandés par Alexandra DiMarchi. Cette dernière m’a néanmoins rassurée en m’expliquant qu’un autobronzant à domicile pouvait offrir des résultats comparables. Elle m’a notamment suggéré le Tan-Luxe en teinte moyennement foncée, qui a conféré à ma peau une luminosité inédite. « Les autobronzants contiennent du DHA (dihydroxyacétone) », explique-t-elle. « Le DHA réagit avec les acides aminés et les protéines de votre peau, produisant un effet bronzant. » À l’instar des nuances de fond de teint ou de teinture capillaire, une gamme variée de teintes est disponible pour les peaux noires. « Cette diversité permet de choisir le produit le mieux adapté à votre teint, garantissant un résultat plus naturel et personnalisé. »

Pratique difficilement acceptée

Si les femmes noires utilisant des autobronzants ne sont pas rares, cette pratique n’est pas encore largement acceptée:

La première fois que j’ai publié une vidéo à ce sujet, beaucoup ont réagi en disant que je voulais être blanche, que j’étais déjà trop noire, ou que je devais laisser ma peau tranquille.

Beyonce Janvier, influenceuse Tiktok

Les vidéos sur TikTok de l’influenceuse Beyonce Janvier, où elle parle régulièrement de l’autobronzage, sont devenues une référence pour les femmes noires intéressées par cette méthode. « Certains m’ont également dit que c’était inutile, car je pouvais simplement aller au soleil pour bronzer. Mais dans ma vidéo la plus récente, j’ai remarqué que beaucoup étaient plus curieux et voulaient essayer. » Comme moi, Beyonce Janvier apprécie l’éclat que procure l’autobronzant, surtout en été, lorsqu’elle expose davantage de peau et sort plus souvent. « J’ai vraiment l’impression que ma peau brille davantage quand elle est plus foncée », dit-elle. « Cela aide à uniformiser mon teint, et j’adore le rendu. »

A noter que, bien que l’autobronzant améliore l’apparence de la peau, il ne remplace pas une protection adéquate. « Ils ne sont pas nocifs, mais ils ne sont pas non plus bénéfiques », précise le Dr Mona Gohara, dermatologue certifiée et membre du comité consultatif beauté de ELLE. « Ils n’offrent aucune protection contre les rayons UV et peuvent être dangereux s’ils sont utilisés sans écran solaire. Sans protection, la peau reste vulnérable aux rayons UV nocifs, augmentant le risque de cancer de la peau et de signes de vieillissement prématuré. Rappelons que 90 % des cancers de la peau et des signes visibles de vieillissement sont dus à une exposition non protégée aux rayons UV.

Autrice: Blake Newby
Cet article a été traduit en français et adapté pour la Suisse après avoir initialement été publié sur elle.com. Retrouvez tous les autres articles de cette édition sur le site web officiel.

Tags : été · femmes