Comment passer des vacances entre filles sans ruiner les amitiés

1 juillet · Modifié · ELLE Rédaction

Alors, paradis ou fosse aux lions?

Ce n’est un secret pour personne: un voyage entre filles peut cimenter ou fissurer une amitié. Ce n’est pas sans raison que chaque saison de The Real Housewives sur Netflix offre aux spectateurs des escapades spectaculaires, captivantes et souvent explosives. À l’écran comme en dehors, ces voyages sont une source inépuisable de tensions relationnelles, et même les amies les plus proches ne sont pas à l’abri du stress qu’ils engendrent. Mais pourquoi une activité censée être synonyme de plaisir et de détente vire-t-elle si souvent au drame?

A lire aussi: Que faire quand votre collègue fait du micromanagement

Rachel Voysey, psychologue à The Relationship Room et spécialiste de la thérapie de l’amitié, nous éclaire sur ce phénomène. « Une escapade entre amies peut véritablement bouleverser la dynamique établie de votre groupe », explique-t-elle. « Les amitiés reposent sur des attentes mutuelles et des limites qui se construisent avec le temps. Vous avez une sorte de manuel implicite sur la manière d’interagir avec chaque amie. Or, les voyages entre filles regroupent souvent plusieurs amies, chacune ayant un niveau d’intimité et une dynamique différents, ainsi qu’une longue histoire commune, ce qui intensifie les relations dans ce contexte. » Selon la spécialiste, « lorsque vous réunissez un groupe de personnes pendant une période prolongée, cela met en lumière et exacerbe toutes les tensions préexistantes. » Le voyage récent de Kendall et Kylie Jenner à Majorque par exemple, soigneusement partagé sur Instagram, illustre bien ces dynamiques.

Mais ce n’est pas seulement une question d’espace partagé. Les vacances sont des moments à fort enjeu, où chacun arrive avec des attentes souvent très élevées. « Les gens ont généralement fait des sacrifices pour être là, en vacances: prendre congé du travail, dépenser une somme importante, laisser leur partenaire ou leurs enfants derrière eux. Les attentes sont donc énormes », ajoute Rachel Voysey. Cette situation déjà naturellement intense peut donc dégénérer rapidement lorsqu’on y ajoute des éléments tels que les cliques et un excès de vin.

1. Comprenez la dynamique de groupe

Vous connaissez probablement les personnalités qui composeront le groupe de voyage. Certaines sont des leaders naturels, tandis que d’autres préfèrent suivre le mouvement. Il est essentiel de comprendre votre rôle et votre relation avec les autres membres du groupe afin de planifier et de vivre l’expérience de manière harmonieuse.

A lire aussi: Est-ce normal de s’ennuyer dans un couple

« En général, il y a un à deux principaux organisateurs et tous les autres suivent », observe Rachel Voysey. « Mais parfois, certains disent oui à des plans qu’ils n’approuvent pas vraiment, et finissent par ressentir de la frustration, que ce soit à cause de la chambre qu’ils ont obtenu ou du prix d’un restaurant. Il est important de réfléchir à ces dynamiques et d’adopter quelques stratégies pour éviter les conflits. »

2. Définissez les attentes de chacune

Les gens ont des désirs, des besoins et, surtout, des budgets différents. Vous pourriez être celui ou celle qui souhaite rendre chaque moment spécial, avec des dîners dans les meilleurs restaurants, des séjours dans des hôtels luxueux et des visites de sites coûteux. Pendant ce temps, votre ami(e) pourrait simplement vouloir passer du temps ensemble et cuisiner dans votre Airbnb.

Il est alors crucial de discuter de ces attentes avant le voyage. Demandez à chacun ce qu’il souhaite faire et assurez-vous qu’ils se sentent libres de faire des choses différentes, afin que tout le monde profite du voyage. Il est par ailleurs important de modérer vos attentes. Ne vous attendez pas à ce que ce soit le plus beau voyage de votre vie, car cela met une pression énorme sur tous les participants.

3. Faîtes les bons comptes

Heureusement, certaines avancées technologiques ont contribué à rendre les voyages entre amis plus fluides. Par exemple, Airbnb propose désormais des « forums » et des listes de souhaits partagés, permettant à chacun de voter pour son Airbnb préféré. Il existe également des applications de partage de factures, comme Tricount, qui aident à gérer les dépenses et à savoir qui doit quoi.

A lire aussi: Les règles d’or pour (vraiment) aider un proche qui vit un moment difficile

4. Communiquez le plus possible

C’est la règle d’or de toute relation réussie: la communication. Rachel Voysey reconnaît toutefois que cela peut être difficile entre amis. « Le nombre d’amitiés que j’ai vues se défaire parce que les gens n’avaient pas réussir à avoir une conversation difficile est impressionnant », explique-t-elle. « Ce n’est pas vraiment la communication qui est difficile, c’est la peur d’être jugé pour ce que l’on dit ou d’avoir l’air dur ou incompris, et c’est cela qui empêche de s’exprimer. » Elle ajoute: « C’est exactement ce qui se passe lors de ces voyages. Les gens ne s’expriment pas, ils acceptent les choses à contrecœur, se sentent exclus, des alliances se forment alors, et ensuite tout explose. »

5. Faites équipe, mais pas dans le mauvais sens

Alors que les cliques peuvent rapidement transformer un voyage entre filles en une expérience toxique, notre spécialiste en relations recommande de s’appuyer sur un ami proche pour se protéger du stress social: « Ce n’est pas pour vous exclure, mais si vous avez besoin de vous éloigner, de faire une promenade ou autre, cet ami peut vous aider à trouver de l’espace ou comprendre quand vous vous sentez dépassée », confie-t-elle.

6. Faîtes un break une fois de retour

Une fois le voyage terminé, il n’y a rien de mal à faire une pause. Vous avez peut-être eu des chamailleries, des disputes et des moments de tension, mais cela ne signifie pas que vous deviez rompre avec votre meilleur ami. Vous avez peut-être simplement découvert que vous n’étiez pas les meilleurs compagnons de voyage, et vous pouvez en rire et peut-être faire mieux la prochaine fois.

Autrice: Rébecca Mitchell
Cet article a été traduit en français et adapté pour la Suisse après avoir initialement été publié sur 
elle.com.au. Retrouvez tous les autres articles de cette édition sur le site web officiel.

Tags : été · conseils · amitié

Alors, paradis ou fosse aux lions?

Ce n’est un secret pour personne: un voyage entre filles peut cimenter ou fissurer une amitié. Ce n’est pas sans raison que chaque saison de The Real Housewives sur Netflix offre aux spectateurs des escapades spectaculaires, captivantes et souvent explosives. À l’écran comme en dehors, ces voyages sont une source inépuisable de tensions relationnelles, et même les amies les plus proches ne sont pas à l’abri du stress qu’ils engendrent. Mais pourquoi une activité censée être synonyme de plaisir et de détente vire-t-elle si souvent au drame?

A lire aussi: Que faire quand votre collègue fait du micromanagement

Rachel Voysey, psychologue à The Relationship Room et spécialiste de la thérapie de l’amitié, nous éclaire sur ce phénomène. « Une escapade entre amies peut véritablement bouleverser la dynamique établie de votre groupe », explique-t-elle. « Les amitiés reposent sur des attentes mutuelles et des limites qui se construisent avec le temps. Vous avez une sorte de manuel implicite sur la manière d’interagir avec chaque amie. Or, les voyages entre filles regroupent souvent plusieurs amies, chacune ayant un niveau d’intimité et une dynamique différents, ainsi qu’une longue histoire commune, ce qui intensifie les relations dans ce contexte. » Selon la spécialiste, « lorsque vous réunissez un groupe de personnes pendant une période prolongée, cela met en lumière et exacerbe toutes les tensions préexistantes. » Le voyage récent de Kendall et Kylie Jenner à Majorque par exemple, soigneusement partagé sur Instagram, illustre bien ces dynamiques.

Mais ce n’est pas seulement une question d’espace partagé. Les vacances sont des moments à fort enjeu, où chacun arrive avec des attentes souvent très élevées. « Les gens ont généralement fait des sacrifices pour être là, en vacances: prendre congé du travail, dépenser une somme importante, laisser leur partenaire ou leurs enfants derrière eux. Les attentes sont donc énormes », ajoute Rachel Voysey. Cette situation déjà naturellement intense peut donc dégénérer rapidement lorsqu’on y ajoute des éléments tels que les cliques et un excès de vin.

1. Comprenez la dynamique de groupe

Vous connaissez probablement les personnalités qui composeront le groupe de voyage. Certaines sont des leaders naturels, tandis que d’autres préfèrent suivre le mouvement. Il est essentiel de comprendre votre rôle et votre relation avec les autres membres du groupe afin de planifier et de vivre l’expérience de manière harmonieuse.

A lire aussi: Est-ce normal de s’ennuyer dans un couple

« En général, il y a un à deux principaux organisateurs et tous les autres suivent », observe Rachel Voysey. « Mais parfois, certains disent oui à des plans qu’ils n’approuvent pas vraiment, et finissent par ressentir de la frustration, que ce soit à cause de la chambre qu’ils ont obtenu ou du prix d’un restaurant. Il est important de réfléchir à ces dynamiques et d’adopter quelques stratégies pour éviter les conflits. »

2. Définissez les attentes de chacune

Les gens ont des désirs, des besoins et, surtout, des budgets différents. Vous pourriez être celui ou celle qui souhaite rendre chaque moment spécial, avec des dîners dans les meilleurs restaurants, des séjours dans des hôtels luxueux et des visites de sites coûteux. Pendant ce temps, votre ami(e) pourrait simplement vouloir passer du temps ensemble et cuisiner dans votre Airbnb.

Il est alors crucial de discuter de ces attentes avant le voyage. Demandez à chacun ce qu’il souhaite faire et assurez-vous qu’ils se sentent libres de faire des choses différentes, afin que tout le monde profite du voyage. Il est par ailleurs important de modérer vos attentes. Ne vous attendez pas à ce que ce soit le plus beau voyage de votre vie, car cela met une pression énorme sur tous les participants.

3. Faîtes les bons comptes

Heureusement, certaines avancées technologiques ont contribué à rendre les voyages entre amis plus fluides. Par exemple, Airbnb propose désormais des « forums » et des listes de souhaits partagés, permettant à chacun de voter pour son Airbnb préféré. Il existe également des applications de partage de factures, comme Tricount, qui aident à gérer les dépenses et à savoir qui doit quoi.

A lire aussi: Les règles d’or pour (vraiment) aider un proche qui vit un moment difficile

4. Communiquez le plus possible

C’est la règle d’or de toute relation réussie: la communication. Rachel Voysey reconnaît toutefois que cela peut être difficile entre amis. « Le nombre d’amitiés que j’ai vues se défaire parce que les gens n’avaient pas réussir à avoir une conversation difficile est impressionnant », explique-t-elle. « Ce n’est pas vraiment la communication qui est difficile, c’est la peur d’être jugé pour ce que l’on dit ou d’avoir l’air dur ou incompris, et c’est cela qui empêche de s’exprimer. » Elle ajoute: « C’est exactement ce qui se passe lors de ces voyages. Les gens ne s’expriment pas, ils acceptent les choses à contrecœur, se sentent exclus, des alliances se forment alors, et ensuite tout explose. »

5. Faites équipe, mais pas dans le mauvais sens

Alors que les cliques peuvent rapidement transformer un voyage entre filles en une expérience toxique, notre spécialiste en relations recommande de s’appuyer sur un ami proche pour se protéger du stress social: « Ce n’est pas pour vous exclure, mais si vous avez besoin de vous éloigner, de faire une promenade ou autre, cet ami peut vous aider à trouver de l’espace ou comprendre quand vous vous sentez dépassée », confie-t-elle.

6. Faîtes un break une fois de retour

Une fois le voyage terminé, il n’y a rien de mal à faire une pause. Vous avez peut-être eu des chamailleries, des disputes et des moments de tension, mais cela ne signifie pas que vous deviez rompre avec votre meilleur ami. Vous avez peut-être simplement découvert que vous n’étiez pas les meilleurs compagnons de voyage, et vous pouvez en rire et peut-être faire mieux la prochaine fois.

Autrice: Rébecca Mitchell
Cet article a été traduit en français et adapté pour la Suisse après avoir initialement été publié sur 
elle.com.au. Retrouvez tous les autres articles de cette édition sur le site web officiel.

Tags : été · conseils · amitié