Rolex dédie une exposition gratuite à l’une de ses plus historiques montres féminines

Jusqu’à fin mars, l’emblématique marque helvétique offre à Paris une rétrospective sur l’histoire de sa Lady-Datejust, chronomètre révolutionnaire qui a tant renversé les codes de l’horlogerie que de l’élégance féminine.

Nous sommes en 1957. Un chapitre marquant de Rolex. La célèbre marque horlogère suisse vient d’introduire une pièce spécialement conçue pour la gent féminine. Faîtes place à la Lady-Datejust, montre de luxe qui prête son nom à la version masculine apparue douze années plus tôt – véritable révolution à l’époque de par son remontage automatique d’une précision sans nom et sa capacité à afficher la date.

A lire aussi: Victoria Beckham s’associe à la marque suisse Breitling pour une collection féminine

En la rendant disponible aux femmes, la Lady-Datejuste est montée en audace séduisant des icônes telle que Grace Kelly, laquelle en avait fait sa compagne privilégiée. Cette montre devient bien plus qu’un simple instrument du temps ; elle se transforme en définition même de l’élégance féminine.

Polyvalence encensée

En sept décennies depuis son apparition, la Lady-Datejust a su traverser le temps pour continuer d’accompagner celles qui portent en elles le courage de leurs opinion sans jamais faire l’impasse sur l’esthétisme de leur apparence. On l’a ainsi vu sublimer les poignets de l’éminent mannequin Hailey Bieber, ou encore l’illustre cantatrice Dame Kiri Te Kanawa.

Toutes craquent pour sa polyvalence qui rend grâce aux individualités de chaque femme: une lunette cannelée, bombée ou sertie de diamants. Un cadran exclusif en nacre, animé de reflets irisés, ou pavé de diamants étincelants. Des index simples ou sertis de diamants, ou encore des chiffres romains. Un bracelet Oyster, Jubilee ou President. Les nombreux visages de la Lady-Datejust font de ce modèle l’un des plus variés de la collection Oyster Perpetual.

A lire aussi: Audemars Piguet lance une collection avec le célèbre rappeur Travis Scott

Présentée pour la première fois à Paris, une rétrospective revient en photographies et en vidéos sur le parcours de cette montre chargée d’histoire. L’occasion de découvrir également certaines itérations inédites de l’emblématique marque suisse. Une expérience à savourer gratuitement jusqu’au 30 mars 2024, au sein du prestigieux Bon Marché Rive Gauche.

Tags : horlogerie · montre · people

Jusqu’à fin mars, l’emblématique marque helvétique offre à Paris une rétrospective sur l’histoire de sa Lady-Datejust, chronomètre révolutionnaire qui a tant renversé les codes de l’horlogerie que de l’élégance féminine.

Nous sommes en 1957. Un chapitre marquant de Rolex. La célèbre marque horlogère suisse vient d’introduire une pièce spécialement conçue pour la gent féminine. Faîtes place à la Lady-Datejust, montre de luxe qui prête son nom à la version masculine apparue douze années plus tôt – véritable révolution à l’époque de par son remontage automatique d’une précision sans nom et sa capacité à afficher la date.

A lire aussi: Victoria Beckham s’associe à la marque suisse Breitling pour une collection féminine

En la rendant disponible aux femmes, la Lady-Datejuste est montée en audace séduisant des icônes telle que Grace Kelly, laquelle en avait fait sa compagne privilégiée. Cette montre devient bien plus qu’un simple instrument du temps ; elle se transforme en définition même de l’élégance féminine.

Polyvalence encensée

En sept décennies depuis son apparition, la Lady-Datejust a su traverser le temps pour continuer d’accompagner celles qui portent en elles le courage de leurs opinion sans jamais faire l’impasse sur l’esthétisme de leur apparence. On l’a ainsi vu sublimer les poignets de l’éminent mannequin Hailey Bieber, ou encore l’illustre cantatrice Dame Kiri Te Kanawa.

Toutes craquent pour sa polyvalence qui rend grâce aux individualités de chaque femme: une lunette cannelée, bombée ou sertie de diamants. Un cadran exclusif en nacre, animé de reflets irisés, ou pavé de diamants étincelants. Des index simples ou sertis de diamants, ou encore des chiffres romains. Un bracelet Oyster, Jubilee ou President. Les nombreux visages de la Lady-Datejust font de ce modèle l’un des plus variés de la collection Oyster Perpetual.

A lire aussi: Audemars Piguet lance une collection avec le célèbre rappeur Travis Scott

Présentée pour la première fois à Paris, une rétrospective revient en photographies et en vidéos sur le parcours de cette montre chargée d’histoire. L’occasion de découvrir également certaines itérations inédites de l’emblématique marque suisse. Une expérience à savourer gratuitement jusqu’au 30 mars 2024, au sein du prestigieux Bon Marché Rive Gauche.

Tags : horlogerie · montre · people