Bulgari rouvre sa première boutique suisse, doux écrin au charme italien

La fastueuse Maison de joaillerie transalpine a rouvert les portes de sa plus importante boutique helvétique. De nombreuses nouveautés enveloppent l’édifice. Découverte.

Elle n’aura remarquablement nécessité que de quelques mois de travail. Désormais rénovée, la boutique Bulgari nichée à Saint-Moritz, dans les Grisons, a rouvert ses portes fin 2023. Un emplacement privilégié tant il s’agit de la toute première maison suisse du prestigieux joaillier italien née en 1906. Plus d’un siècle plus tard, l’édifice qui se dresse fièrement sur la Via Serlas accueille sa clientèle dans une ambiance qui embrasse ce que la culture italienne a de plus somptueux à offrir.

Les influences artistiques et architecturales de Bulgari se déploient à travers les surfaces vitrées de la boutique, dont une partie décorée d’un grillage au motif géométrique s’inspire du majestueux Panthéon. Commandé durant le règne d’Auguste et reconstruit sous l’empereur Hadrien, cet édifice demeure, près de deux millénaires après sa création, l’une des plus remarquables réalisations de l’architecture romaine.

A lire aussi: Dior dévoile une boutique sensationnelle qui consolide son lien historique à la Suisse

À l’intérieur de la boutique, une variété de matériaux tactiles italiens se marient harmonieusement: du marbre, du bois de noyer, du cuivre et des soieries. Les lustres conçus par Giopato et Coombes incarnent le summum de ce raffinement.

Retour aux sources helvétiques

Ce qui distingue particulièrement la boutique des Grisons, c’est l’ajout d’un étage supérieur. Ce dernier étonne par sa double hauteur et une vaste fenêtre qui inonde l’espace de lumière naturelle – véritable atout dans une région telle que Saint-Moritz, qui bénéficie de 300 jours d’ensoleillement par an. Éloigné de l’agitation, le salon lounge offre également un espace de détente, invitant les clients à se sentir comme chez eux tout en sélectionnant de somptueux bijoux ou encore des montres de haute qualité.

A lire aussi: A Genève, la plus grande collection de Louis Vuitton par Pharrell Williams

Dès ses débuts, Saint-Moritz a occupé une place significative dans l’histoire de la marque. Sotirio Bulgari (1857-1932), fondateur de la marque, a quitté sa Grèce natale pour s’installer en Italie en 1879, où il a ouvert sa première boutique à Rome. Alors que les villes italiennes se vidaient pendant les mois d’été, les touristes affluaient vers les Alpes suisses. Dès 1906, Sotirio Bulgari est alors convaincu de l’opportunité d’ouvrir une boutique Bulgari pour la saison estivale à Saint-Moritz. Le succès est tel que ce qui devait être un simple projet éphémère se transforme rapidement en un point de vente permanent, devenant ainsi l’une des adresses incontournables de la région. Avec cette récente rénovation, la marque renoue avec brio son lien avec son passé helvétique. Rendez-vous est donc pris au 22 Via Serlas, 7500 St. Moritz pour vivre cette expérience unique.

Tags : grisons · Luxe · Montres

La fastueuse Maison de joaillerie transalpine a rouvert les portes de sa plus importante boutique helvétique. De nombreuses nouveautés enveloppent l’édifice. Découverte.

Elle n’aura remarquablement nécessité que de quelques mois de travail. Désormais rénovée, la boutique Bulgari nichée à Saint-Moritz, dans les Grisons, a rouvert ses portes fin 2023. Un emplacement privilégié tant il s’agit de la toute première maison suisse du prestigieux joaillier italien née en 1906. Plus d’un siècle plus tard, l’édifice qui se dresse fièrement sur la Via Serlas accueille sa clientèle dans une ambiance qui embrasse ce que la culture italienne a de plus somptueux à offrir.

Les influences artistiques et architecturales de Bulgari se déploient à travers les surfaces vitrées de la boutique, dont une partie décorée d’un grillage au motif géométrique s’inspire du majestueux Panthéon. Commandé durant le règne d’Auguste et reconstruit sous l’empereur Hadrien, cet édifice demeure, près de deux millénaires après sa création, l’une des plus remarquables réalisations de l’architecture romaine.

A lire aussi: Dior dévoile une boutique sensationnelle qui consolide son lien historique à la Suisse

À l’intérieur de la boutique, une variété de matériaux tactiles italiens se marient harmonieusement: du marbre, du bois de noyer, du cuivre et des soieries. Les lustres conçus par Giopato et Coombes incarnent le summum de ce raffinement.

Retour aux sources helvétiques

Ce qui distingue particulièrement la boutique des Grisons, c’est l’ajout d’un étage supérieur. Ce dernier étonne par sa double hauteur et une vaste fenêtre qui inonde l’espace de lumière naturelle – véritable atout dans une région telle que Saint-Moritz, qui bénéficie de 300 jours d’ensoleillement par an. Éloigné de l’agitation, le salon lounge offre également un espace de détente, invitant les clients à se sentir comme chez eux tout en sélectionnant de somptueux bijoux ou encore des montres de haute qualité.

A lire aussi: A Genève, la plus grande collection de Louis Vuitton par Pharrell Williams

Dès ses débuts, Saint-Moritz a occupé une place significative dans l’histoire de la marque. Sotirio Bulgari (1857-1932), fondateur de la marque, a quitté sa Grèce natale pour s’installer en Italie en 1879, où il a ouvert sa première boutique à Rome. Alors que les villes italiennes se vidaient pendant les mois d’été, les touristes affluaient vers les Alpes suisses. Dès 1906, Sotirio Bulgari est alors convaincu de l’opportunité d’ouvrir une boutique Bulgari pour la saison estivale à Saint-Moritz. Le succès est tel que ce qui devait être un simple projet éphémère se transforme rapidement en un point de vente permanent, devenant ainsi l’une des adresses incontournables de la région. Avec cette récente rénovation, la marque renoue avec brio son lien avec son passé helvétique. Rendez-vous est donc pris au 22 Via Serlas, 7500 St. Moritz pour vivre cette expérience unique.

Tags : grisons · Luxe · Montres